Sillonner la planète à sa propre recherche est la pulsion existentielle qu’éprouvent aventuriers et vrais baroudeurs. Se noyer de couleurs et d’odeurs au détour des périples, se gorger des instants misérables et richissimes sont la quête absolue. Puis, s’apaiser en jetant sur une toile le trop plein d’émotions et la quintessence des douleurs est un plaisir intense, un travail d’Artiste.

Bernard B. est de cette caste des voyageurs du corps et de l’esprit. Trois ans qu’il quitte définitivement son Rabat natal, « son pays au sang chaud » après avoir déjà exploré la planète en pointillés… Puis il quittera St Martin, St Barth, les Saintes avant d’atterrir en août 2002 à Lille.

La peinture de Bernard Beaujeux est contemporaine, imprégnée de touches poignantes de réalisme. Le peintre avoue « ne pas savoir se perdre dans les détails, qui l’ennuient ». Il synthétise donc la rencontre, comme un instinct de survie dans un tourbillon qui le dépasse. Rencontre, maître-mot pour cet artiste attachant. Rencontrer la vie, la bousculer et poser sur la toile ses éléments les plus contradictoires : ordre et chaos, passé, présent et futur, rencontre des genres, des êtres et des cultures… La peinture de Bernard Beaujeux exprime à sa manière la lutte entre Eros et Thanatos laissant s’affronter pulsions de mort et pulsions de vie, envies destructrices et besoin d’amour.



Méta